07 avril 2005

L'affaire Cesson-Sévigné ! Déclarations du CO.MI.LU! sur l’éducation…

Le CO.MI.LU !™, ou Comité des Milliardaires en Lutte !™, en tant qu’organe de direction du Libéralisme Scientifique, tient à faire part de son entière approbation quant à l’intervention franche et virile de gendarmes et de leurs sympathiques chiens, si obéissants à la voix de leurs maîtres. Cette intervention, décidée par le proviseur du lycée Sévigné de Cesson, et faite en plein dans les salles de cours prouve l’excellente direction que prend actuellement notre société. M. le proviseur, Charles Lejeune, incarne pour nous l’exemple même du petit fonctionnaire zélé qui accomplit avec abnégation le redressement moral de notre société déclinante. Ouf ! Enfin, on avait besoin de gens comme vous, et de rafles avec soutien canin, depuis feu le maréchal !

Pourtant, M. Lejeune, votre barbe à la Karl Marx nous avait un instant fait craindre des sympathies pour le gauchisme, cancer qui ronge (très modérément fort heureusement) l’éducation nationale, mais vos actes courageux nous ont prouvé notre erreur. Quel homme à poigne vous êtes ! Droit dans ses bottes ! Quelle virilité martiale se cache derrière cette barbe tristement ni_dieu_ni_ma_treBakouninienne ! Vous avez parfaitement compris que le meilleur ressort de l’éducation moderne c’est la peur. A une époque où le délabrement moral et le déclin de l'instruction religieuse ne font plus vivre notre jeunesse turbulente dans la crainte de Dieu, vous avez décidé d'agir. Enfin !

C’est vrai que le résultat pourrait à première vue sembler ridicule : 6 grammes de cannabis. Mais là n’était pas l’objectif principal, bien sûr. L’important, c’était d’affirmer le retour de l’autorité et de poser les premiers jalons de prochains progrès. En effet, une vaste panoplie de mesures salutaires s’ouvre à nous pour éduquer nos enfants : caméras de surveillance, hélicoptères survolant les établissements scolaires, vigiles à l’entrée, détecteurs anti-piercing, fouilles systématiques, tests anti-drogues, tests de virginité, bracelets électroniques pour surveiller leurs déplacements… Rien n’est assez bon pour nos chères têtes blondes.

Remise dans son contexte, M. le proviseur, votre attitude nous apparaît encore plus sympathique. Insensibilité généralisée au sort des sans-papiers, glorification de l’état policier, CRS expulsant manu militari les grévistes (STM à Rennes, H&M en région parisienne) ou les jeunes fêtards rennais, forment les bases d’un humanisme modéré, juste pour la bonne conscience, qui convient bien au CO.MI.LU!

Que notre jeunesse prenne exemple sur les chiens des gendarmes : obéir dans la joie et la gloire de la patrie. Debout, assis, « rapporte » : « Monsieur le proviseur, elle, elle fume des joints, lui c’est un sans-papier, eux ils pensent pas comme nous… Ce sont en effet les comportements qui nous promettent un avenir meilleur dans une société apaisée, bien ordonnée, policée.

Longue vie au proviseur, la terreur des bacs à sable !

Posté par ndnmrennes à 18:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur L'affaire Cesson-Sévigné ! Déclarations du CO.MI.LU! sur l’éducation…

Nouveau commentaire